Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 22:12

Annonçant l'arrivée des fraicheurs automnales, les grues cendrées sont de retour sur les zones humides d'Insviller depuis quelques jours.

 

La Grue cendrée est le plus grands oiseaux d’Europe, avec une envergure de 2 m. Son poids est de 4 à 6 kg. Son plumage gris argenté contraste avec son cou noir et banc et sa tête marquée d’une tache rouge vif. Sa queue en panache est formée par les ailes repliées. Son long cou et ses grandes pattes lui confèrent une allure d’une rare élégance.

 

Selon les civilisations, la Grue est symbole de paix, de fidélité, de fertilité, de longévité ou encore de bonheur. Jadis, le passage des grues était l’occasion de réjouissances pour les agriculteurs. Leurs vols, au moment des semis des blés, auguraient une année prospère : « Les grues passent, c’est signe de bonnes semailles ». Dès l'antiquité, les grues sont aussi le symbole de la migration. Leurs vols bruyants rythment les saisons de l’homme. Chaque hiver, les dames grises envahissent le ciel flamboyant de leurs vols en chevron et animent nos campagnes de leurs cacophonies joyeuses.

 

Les grues cendrées se reproduisent dans les vastes tourbières scandinaves. Dès l'arrivée du froid, elles se regroupent pour leur long périple trans-européen semé d'embûches (villes, lignes électriques, éoliennes...). Éreintées, des milliers de Grues s’abattent alors sur nos terres lorraines par un étroit couloir de migration dont les prairies d'Insviller font partie. Les prairies humides et espaces agricoles d'Insviller permettent, en effet, aux grues cendrées de s'alimenter des racines, bulbes, épis oubliés ou chaumes de maïs. Mais l’automne est rude dans nos contrées et la glace qu’il faut casser pour se désaltérer est le signal d’un départ prochain pour le sud de la France et l'Espagne.

 

Si nous parvenons à leur offrir une campagne accueillante sans tirs effaroucheurs... elle nous rendront à nouveau visite en février-mars pour annoncer le printemps.

 

D'après textes d'Alain Salvi. Merci à Vincent Munier pour la photographie (http://www.vincentmunier.com)

Partager cet article

Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Environnement
commenter cet article

commentaires