Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 23:30

centreEglise

Faubourg

Faubourg2

Fermes

Hammelberg

Lehberg

Lhor

 

 

 

 

 

 

 

Mon Dieu, qu'il y en a des croix sur cette terre

Croix de fer, croix de bois, humbles croix familières
Petites croix d'argent pendues sur des poitrines
Vieilles croix des couvents perdues parmi les ruines


Et moi, pauvre de moi, j'ai ma croix dans la tête
Immense croix de plomb vaste comme l'amour
J'y accroche le vent, j'y retiens la tempête
J'y prolonge le soir et j'y cache le jour


Et moi, pauvre de moi, j'ai ma croix dans la tête
Un mot y est gravé qui ressemble à "souffrir"
Mais ce mot familier que mes lèvres répètent
Est si lourd à porter que j'en pense mourir


Mon Dieu qu'il y en a sur les routes profondes
De silencieuses croix qui veillent sur le monde
Hautes croix du pardon dressées vers les potences
Croix de la déraison ou de la délivrance...

 

 

1953 – Edith Piaf - Les Croix

Musique : Gilbert bécaud - Paroles : Louis Amade

 

Lhor2

Lhor3

Loudrefing

Loudrefing2

Loudrefing3

Loudrefing 5Loudrefing4

Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Patrimoine
commenter cet article
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 15:30
A Insviller comme dans la plupart des villages du Pays des Etangs, le pan de bois est supplanté par la pierre dès le début XVIIIe siècle.


Le colombage de la maison est classique horm
is le pignon, dont les pièces entrecroisées forment des doubles croix de Saint-André, signe de prospérité et de fécondité. Le rez-de-chaussée, jadis en pan de bois, a été remplacé au XIXe siècle par des moellons. Une date trouvée sur le puit ferait dater la maison vers 1726. Les annexes (four à pain , remise, interieur) sont conservées, ce qui constitue un fait exceptionnel. A l'interieur se trouve la "Stube" avec sa jolie alcove.


La maison patrimoniale d'Insviller a été sauvée de la ruine en 1995 grâce au travail de restauration de deux jeunes passionnés, Astride et Eric Roggy, depuis plus de 10 ans. Inventorée par les monuments historiques en 1992, la maison patrimoniale apporte aujourd'hui un cachet certain à Insviller.
Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Patrimoine
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 14:25
Une statue de Saint Michel à Insviller...
Lorsqu'on traverse Insviller, il n'échappe à personne la présence, devant la mairie-école, d'une statue de Saint Michel, Patron de la paroisse d'Insviller, terrassant un dragon. Mais que représente cette statue ?

Histoire de la statue
Pour les catholiques, l'Archange Michel est invoqué pour obtenir une protection contre les démons. Pas étonnant, dès lors, que les habitants ont prié l'Archange de protéger la paroisse durant la guerre 1939-1945. Le village fut globalement épargné et la statue fut érigée en 1954 en l’honneur de Saint Michel, en remerciement de sa protection durant la seconde Guerre Mondiale. 

Qui est Saint Michel ?
Michel est un archange vénéré par les Églises chrétiennes. Il est le chef de la milice angélique. Gardien de l'Eglise, il est le prince de tous les bons anges, le chef des forces du ciel, des armées célestes, le Champion du Bien. C'est lui qui pèse les âmes lors du Jugement dernier et les emmène au Paradis. C'est en référence à la scène de l'Apocalypse, où Saint Michel expulse Satan du Paradis dans l'ancien testament, que le chef de la milice céleste est représenté terrassant le dragon.

Saint Michel prit une nouvelle dimension lors de la Réforme Catholique (XVè siècle) ; aux yeux de l'Église catholique, il est le seul ange militaire pouvant assurer la lutte contre « l'hérésie » protestante. Pourtant, Insviller est citée comme paroisse protestante en 1559, dès le début de la réforme protestante...

Une question reste en suspens : depuis quand Saint Michel est-il le Saint Patron d'Insviller ?
  • Depuis le XVè siècle pour lutter contre le protestantisme naissant ?
  • Depuis le XVIIè siècle et la Guerre de Trente ans qui opposa catholiques et protestants et qui a totalement ravagé le village ?
  •  Depuis le XIXè siècle lors de la construction de la nouvelle église construite entre 1850 et 1860 et où une statue représente déjà Saint Michel ?
  • Ou depuis la seconde Guerre Mondiale quand le Saint apporta sa protection au village ?

Dans tous les cas, les habitants d'Insviller restent particulièrement attachés à leur Saint protecteur, et le célèbrent encore chaque 29 septembre à l'occasion de la Fête Patronale.
Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Patrimoine
commenter cet article
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 20:01
Chasse et amitié au pays des étangs sous le second empire, l'album du Grünhoff.

Au delà de l’histoire d’amitié entre Louis Benoît, historien et illustrateur et Ernest Pierson de Brabois, intellectuel fortuné propriétaire du Grünhoff à Insviller au 19e siècle, ce livre présente une vision très précise et rare de la Lorraine à l'époque. Le « curieux » appréciera ce fidèle et précieux témoignage d’un passé d’il y a 150 ans dans un magnifique album de dessins à la plume, au crayon, à l’encre et à l’aquarelle.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'histoire d'Insviller, vous pouvez vous procurer ce livre aux archives départementales de la Moselle ou en mairie d'Insviller.


Repost 0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 19:31


D'or à l'aigle bicéphale éployée de sable,

à la bordure de gueules chargée de huit coquilles d'or.

 

Ce sont les armes du comté de Sarrewerden dont fit partie Inswiller, avec des coquilles de saint Jacques. 

Originaire des pays de l'Est, l'aigle bicéphale représente-t-il à Insviller, l'Empire d'Autriche-Hongrie, l'Empire de Russie ou plus probablement le Saint Empire Germanique ?

Pourquoi les armes d'insviller présentent-elles huit coquilles symbolisant saint Jacques ?

La présence des coquilles dans l’héraldique ne balise pas les chemins de Compostelle. En france, c'est en Moselle, ancienne terre de l'Empire Germanique, qu'elles sont le plus présentes.

Plusieurs hypothèses peuvent être évoquées sur la présence de ces coquilles sur le blason d'Insviller : dans les Vosges, saint Jacques est le patron des marcaires (fermiers). En Allemagne, saint Jacques est le patron des mineurs...

Repost 0