Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 21:20
Le 27 octobre 2009 n'aura plus jamais la même signification pour Valérie et Antoine Muller, conseiller municipal d'Insviller. Et pour cause, ces derniers viennent de devenir parents la petite Pauline Muller.

La municipalité souhaite beaucoup de bonheur à Pauline et félicite ses parents.
Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Etat civil
commenter cet article
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 18:14

L'association des parents d'élèves du regroupement scolaire de Guinzeling, Insviller, Lhor et Torcheville « Les Grenouilles en Fête » organise sa 1ère bourse au livres et aux jouets le dimanche 29 novembre 2009 de 14h à 19h à la salle des Fêtes de Lhor.

 

Les bénéfices de la manifestation permettront de financer les sorties scolaires et activités pédagogiques des enfants.


La bourse aux livres et aux jouets se déroulera en présence d'un stand du Téléthon.


Durant tout l'après-midi vous pourrez déguster vin chaud, café, chocolat chaud ou autres boissons, accompagnés de crêpes et de pâtisseries.


Vous avez également la possibilité de réserver un stand avant le 20 novembre 2009 auprès d'Isabelle Stocky au 03 87 01 44 86 ou de Karine Patte au 03 87 01 45 49.

 

Les parents d'élèves et les enfants comptent sur votre présence nombreuse à cette manifestation placée sous le signe de la convivialité.

 

Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Vie scolaire
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 19:50

 

Dans la continuité de la protection de la prairie humide de la Kohlmatt et de l'Ancien canal des salines royales en 1992, le Conservatoire des sites Lorrains a acquis, en 2008, la prairie du Hammelberg situé en bordure de l'Etang Rouge, site de 7,5 ha situé sur le ban communal d'Insviller.

 

La prairie humide du Hammelberg abrite des cortège de plantes et d'animaux rares en Lorraine. Elle constitue également un héritage patrimonial, historique et culturel très identitaire à Insviller. A ce titre, le site est répertorié dans les inventaires des paysages remarquables de Lorraine, des Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique ainsi qu'aux Espaces Naturels Sensibles de la Moselle.

 

Les zones humides comme cette prairie deviennent rares dans notre contexte global d'urbanisation  effreiné et d'intensification des pratiques agricoles : on estime que 50 % des zones humides ont disparu en 50 ans. Pourtant, ces zones humides rendent des services indispensables à la collectivité (filtre des eaux, soutien des débits des ruisseaux en été, zones d'expansion des crues en hiver, ressource en eau...). Le coût consécutif à la destruction des zones humides est sans commune mesure avec le coût de leur préservation et des services d'intérêt général qu'elles rendent. Leur destruction se fait donc directement ressentir sur le prix et la qualité de l'eau de nos robinets...

 

L’acquisition de la prairie du Hammelberg s'est faite dans le cadre des politiques de conservation de la biodiversité et des zones humides de Lorraine. L'intégralité des financements, soit 38 000 €, ont été acquis au titre des mesures compensatoires liées à la construction de la ligne haute-tension Vigy-Marlenheim par RTE (Réseau de Transport d'Electricité).

 

La gestion de la prairie, qui conserve sa vocation agricole, se fait en partenariat avec des agriculteurs locaux moyennant le respect d'un cahier des charges simple : pas de retournement, pas de produit de traitement (engrais, pesticide), fauche tardive.

 

La municipalité d'Insviller dispose désormais d'un réseau fonctionnel de prairies et de zones humides protégées mais, dans un souci d'exemplarité en matière de préservation de son patrimoine naturel, ne compte pas s'arrêter là... affaire à suivre.

Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Environnement
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 20:40
En 1834, la commune d'Insviller est isolée et pauvre aux dires du Conseil de fabrique et du Conseil municipal. Ses chemins ne sont pas viabilisés et les gens ne peuvent pas sortir du village en hiver, ce qui les empêche de vendre leurs produits aux alentours. Le village est alors connu comme "le plus pauvre de l'arrondissement".

En 1863, une pétition adressée au Conseil municipal pour la viabilisation de l'actuel chemin des fermes se heurte pourtant, à 2 reprises, au refus du Conseil municipal d'entretenir la fameuse route, argant les faibles ressources de la commune.

En 1868, un nancéen passionné par Insviller et propriétaire du Grünhoff, François Marc Pierson,  propose à la commune de faire viabiliser à ses frais cette route de Bouquenom (Sarre-Union) qui devint ainsi la première voie de la commune entièrement viabilisée du village, contribuant ainsi à son développement.

Aujourd'hui, en 2009, la route des fermes a été dégradée par l'usure mais aussi par le passage d'engins pour la construction de la ligne haute tension Vigy-Marlenheim.

Avec l'appui de Bernard Gonzales, Sous-Préfet de l'arrondissement de Château-Salins, et la mobilisation de la municipalité, le Maire d'Insviller a su mobiliser les fonds nécessaires à la rénovation de la route des fermes. Le financement a été acquis dans le cadre des mesures compensatoires liée à la construction de la ligne haute tension par RTE (Réseau de Transport d'électricité) dont l'activité avait dégradé la chaussée.

6000 m² nettoyés, 750 m² de purges, 740 tonnes d'enrobés, 8100 m d'arasement d'accotement, et beaucoup de négociations ont été nécessaires sur les 3 km de route aujourd'hui restaurée pour la sécurité des usagers.

La route des fermes est désormais flambant neuve mais il ne faut pas oublier qu'elle reste étroite, sinueuse, particulièrement glissante durant quelques temps et qu'elle débouche sur une rue d'Insviller ou habitent 11 enfants. Il convient de réduire largement votre vitesse lorsque vous l'empreinterez....

Cliquez sur ce lien pour voir l'article de presse
Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Travaux
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 22:20
Yves Bonnenberger a adressé sa démission du conseil municipal au maire.
Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Vos élus
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 22:12

Annonçant l'arrivée des fraicheurs automnales, les grues cendrées sont de retour sur les zones humides d'Insviller depuis quelques jours.

 

La Grue cendrée est le plus grands oiseaux d’Europe, avec une envergure de 2 m. Son poids est de 4 à 6 kg. Son plumage gris argenté contraste avec son cou noir et banc et sa tête marquée d’une tache rouge vif. Sa queue en panache est formée par les ailes repliées. Son long cou et ses grandes pattes lui confèrent une allure d’une rare élégance.

 

Selon les civilisations, la Grue est symbole de paix, de fidélité, de fertilité, de longévité ou encore de bonheur. Jadis, le passage des grues était l’occasion de réjouissances pour les agriculteurs. Leurs vols, au moment des semis des blés, auguraient une année prospère : « Les grues passent, c’est signe de bonnes semailles ». Dès l'antiquité, les grues sont aussi le symbole de la migration. Leurs vols bruyants rythment les saisons de l’homme. Chaque hiver, les dames grises envahissent le ciel flamboyant de leurs vols en chevron et animent nos campagnes de leurs cacophonies joyeuses.

 

Les grues cendrées se reproduisent dans les vastes tourbières scandinaves. Dès l'arrivée du froid, elles se regroupent pour leur long périple trans-européen semé d'embûches (villes, lignes électriques, éoliennes...). Éreintées, des milliers de Grues s’abattent alors sur nos terres lorraines par un étroit couloir de migration dont les prairies d'Insviller font partie. Les prairies humides et espaces agricoles d'Insviller permettent, en effet, aux grues cendrées de s'alimenter des racines, bulbes, épis oubliés ou chaumes de maïs. Mais l’automne est rude dans nos contrées et la glace qu’il faut casser pour se désaltérer est le signal d’un départ prochain pour le sud de la France et l'Espagne.

 

Si nous parvenons à leur offrir une campagne accueillante sans tirs effaroucheurs... elle nous rendront à nouveau visite en février-mars pour annoncer le printemps.

 

D'après textes d'Alain Salvi. Merci à Vincent Munier pour la photographie (http://www.vincentmunier.com)

Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Environnement
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 22:38
Telle mère, telles filles...
Le vieil adage s'est vérifié lors de la remise des prix des maisons fleuries décernés à 3 habitantes d'Insviller dans le cadre de la manifestations "Les jardins en harmonie" qui s'est déroulée ce dimanche 11 octobre 2009 à Vic-sur-Seille.

Josephine Bouschbacher ainsi que ses filles Valérie Muller et Isabelle Stocky ont chacune remporté le concours des maisons fleuries 2009. Les lots, constitués de plantes extérieures et de gourmandises provenant de la Corbeille Lorraine, ont ravi les lauréates particulièrement assidues au jardinage estival.










La prochaine étape est fixée en novembre avec les résultats du concours des villes et villages fleuris 2009 pour lequel Insviller est candidate. Si Insviller est un village fleuri et soucieux de son cadre de vie, il est à noter que la fleur convoitée est également conditionnée au recours à des techniques durables d'entretien des espaces publics (désherbage thermique, gestion de l'eau, fauche tardive...) qui fait actuellement l'objet d'une réflexion au sein de la municipalité.
Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Actualités
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 15:07
Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Presse
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 15:04
Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Presse
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 15:16

L'association des parents d'élèves du regroupement scolaire de Guinzeling, Insviller, Lhor et Torcheville, les "Grenouilles en Fête", s'est réunie en Assemblée Générale ordinaire le 9 octobre 2009 à Lhor.

 

L'activité des Grenouilles a été dense en 2008 avec, entre autre, la vente de biscuits et roses de Noël, l'organisation d'un repas et d'un vide-grenier. Les recettes générées par ces actions ont permis aux maîtresses du regroupement de proposer aux enfants des activités pédagogiques, culturelles et sportives comme la visite du marché de Noël et du musée de la Cour d'Or à Metz, le cross d'Insming, une sortie dans les Vosges, la formation à la sécurité routière ou encore une sortie au parc de Sainte-Croix et à la forêt des énigmes.

 

L'examen du bilan financier a fait état d'une situation budgétaire et de trésorerie saine.

 

Le nouveau comité se présente comme suit :

 

Présidente, Isabelle Stocky ;

Vice-présidente, Karine Patte ;

Trésorière, Sandra Cordier ;

Trésorier-adjoint, Yves Bonnenberger ;

Secrétaire, Dominique Bousch ; 

Secrétaire Adjointe, Fabienne Huck.

Membres assesseurs : Aimé Ditsch, Pascale Gribelbauer, Muriel  Engel, Fabienne Michon

De nouveaux volontaires sont venus gonfler les rangs de l'association : Dolorès Fischer, Delphine Laquit et Emilie Blettner et Virginie Huber.

 

Le comité a souhaité remercier toutes les personnes impliquées dans l'association (maitresses, élus...) et invite tous les parents d'élèves à apporter leur soutien en adhérant à l'association (cotisation à 5 €). Enfin, l'assemblée s'est achevée en toute convivilalité autour du traditionnel verre de l'amitié.

Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Vie scolaire
commenter cet article