Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 21:46
Les roselières de l'Etang Rouge ont eu particulièrement chaud ce soir du dimanche 22 mars 2008.

 

Alerté par de gigantesques flammes au niveau de l'Etang Rouge et craignant, dans le noir, que la ferme du Rothoff ne soit en feu, un jeune couple de Honskirch de passage à Insviller a eu la présence d'esprit de contacter les pompiers pour signaler un incendie. Les pompiers de Fénétrange et d'Albestroff se sont rendus immédiatement sur les lieux.

 

L'humidité et l'absence de chemin d'accès a nécessité l'intervention d'un agriculteur d'Insviller pour "débourber" et conduire le camion des pompiers sur les lieux. Parallèlement, un habitant d'Insviller a signalé l'incendie à la mairie qui s'est à son tour mobilisée pour signaler la présence, dans ces roselières, d'espèces animales et végétales d'intérêt européen.


L'incendie a finalement été contenu par les pompiers en ne détruisant "que" 10 à 20m linéaires de roselière mais qui s'ajoutent à celles déjà incendiées dès le vendredi précédent. Une grande mobilisation pour pas grand chose direz vous ?  Pas du tout !


Sans intervention, le feu se serait rapidement propagé dans la roselière, milieu de très fort intérêt patrimonial notamment en raison des oiseaux quelle abrite, mais aussi et surtout pour leur capacité d'épuration des eaux chargées de pollutions diffuses qui ruissèlent jusque dans l'étang.


Enfin, rappelons que la destruction de roselières autour de l'Etang Rouge avaient conduit il y a 5 ans à la disparition d'une espèce protégée emblématique sur le site, le Butor étoilé, dont les effectifs mosellans se comptent aujourd'hui sur les doigts d'une main...

 

 

Pour mémoire, la destruction par le feu des végétaux sur pied est interdite. Les roselières peuvent faire l'objet de destruction par feu dans conditions strictes : les roselières ne peuvent être incinérées que pendant une période comprise entre le 1er décembre et la fin du mois de février de l’année suivante. Une demande d’autorisation, mentionnant le nom du propriétaire, la date prévue pour l’incinération, le lieu-dit, la désignation cadastrale et la surface du terrain à brûler devra obligatoirement être reçue en DDAF au moins 10 jours ouvrables avant la date prévue de l’opération. Il en sera accusé réception. Aucune incinération de roselière ne pourra être faite sans l’autorisation de la DDAF après enquête préalable des agents chargés de la protection de la nature.

 

Partager cet article

Repost 0
Mairie d'Insviller - dans Actualités
commenter cet article

commentaires